Coupe didactique du profil gauche d’une tête de femme.  Offrez vous une tranche de femme.


 

Coupe didactique du profil gauche d’une tête de femme. 

La face polychrome est parsemée de chiffres et de lettres écrits avec des pleins et des déliés, comme il était d’usage aux temps passés, méticuleux et magnifiques. 

Le profil didactique, qui est en fait une tranche de visage, laisse deviner les traits fins d’une jeune femme. 

Le dos de la tête dévoile la partie visible de la méthode de fabrication : des bandes de papier à gros grains, des fibres de chanvre, le tout enrobé d’une pâte qui ressemble à du plâtre mais, au vu de sa légèreté, est très certainement composée de colle de farine, de blanc de Meudon et de poudre de Liège. Il s’agit là de la « recette » de Louis Thomas Jérôme Auzoux, (1797-1880), médecin français, internationalement connu comme créateur de nombreux modèles anatomiques utilisés dans l’enseignement de la médecine humaine et vétérinaire. Cette recette est restée longtemps secrète, mais une fois dévoilée elle s’est répandue très vite. 

Un ensemble d’indices fait penser à une fabrication des années 1920-30. Une création de l’entreprise Pierron, fondée à Sarreguemines en 1871 et toujours en activité aujourd’hui ? Ou peut-être du Musée de l’hygiène (Deutsche Hygiene-Museum) fondé à Dresde en 1912 et encore actif de nos jours ? Ou un autre fabricant ? Difficile à dire en l’absence de tout marquage.

La tête, sous verre pour la protéger, est fixée au socle par deux « pinces » afin de la maintenir sans provoquer de dégradations qui seraient irréversibles. Cette tranche de tête valorisera votre intérieur d’une touche « cabinet de curiosité », à la grâce éducative. 

Par un destin heureux et un passé bienveillant, cette tête didactique est arrivée jusqu’à nous auréolée de toute sa beauté glorieuse. Et aussi de sa patine délicate. 

Mais sa beauté préservée n’est pas le seul miracle de cet objet. Il a aussi des vertus intrinsèquement philosophiques car il répond à une question essentielle que se posent de nombreux hommes*.

Cette question est : « Mais qu’y a t-il dans la tête des femmes ?**» 

Et bien aujourd’hui, Particules d’hier peut apporter une réponse définitive. 

Après de longues brocantièsques*** recherches et avec l’aide physique de la tranche de tête présentée ici, la réponse est… un cerveau**** ! 

* J’écris : «… de nombreux hommes» car il ne faut jamais généraliser, en rien, pour rien et surtout  en ce qui concerne l’humain. (C’est de moi, mais il y a certainement quelqu’un, quelque part, qui l’a déjà dit et mieux que moi).

**re bla-bla-bla sur les généralités. 

*** oui, oui c’est un mot inventé.

**** et là, exception qui confirme la règle, il semble bien que ce soit une généralité. Eh oui. 

Prix Brocante Particules d’Hier :    250 €

Le site web de Brocante Particules d’hier est un site « carte de visite ». Brocante Particules d’hier ne procède à aucune expédition. Seules les remises en mains propres sont la règle, après examen, acceptation et payement de l’objet choisi par le client (voir conditions générales de ventes).