Cinq médailles coloniales.


Cinq médailles coloniales ressuscitées du grenier où l’oubli les avait englouties. Retrouvées, elles étaient noires comme le visage d’un mineur de fond après une journée de travail de douze heures dans les profondeurs d’une mine de charbon. Leurs rubans « brûlés » par les années, les très chauds et les très froids, l’humidité… Ce sont donc des rubans de remplacement ,(sauf pour une) qui les habillent maintenant et les vestiges des rubans originels seront fournis à l’acquéreur. 

Deux médailles coloniales retrouvées, l’une sans agrafe et l’autre a «bronze » frappé sur la tranche et une agrafe « EXTRÊME ORIENT ».   Et les deux sont des petits modules, 25 mm de diamètre, non signées.

L’autre médaille coloniale avec l’agrafe « EXTRÊME ORIENT » a un module de 30 mm de diamètre, non signée. 

Deux médailles coloniales, l’une avec l’agrafe « TUNISIE » et le marquage très peu visible « argent » avec son poinçon sur la tranche, l’autre sans agrafe  et avec ruban d’origine. Les deux sont de 30mm de diamètre signées Georges Lemaire (le graveur pas le cycliste ; et la chanteuse, c’est Georgette Lemaire, rien à voir).

Pour info:

La médaille avec agrafe : elle récompense les services militaires résultants de la participation à des opérations de guerre dans une colonie ou un pays du protectorat. En 1898, on étendit son attribution aux fonctionnaires civils qui ont pris part à des opérations de guerre aux colonies mais aussi à des militaires ou civils qui ont pris part à des missions périlleuses dans les colonies, ou qui se sont distingués par leur courage. 

La médaille sans agrafe : récompense les officiers ayant 15 ans de service, 10 ans pour les non officiers, et ayant servi au moins 6 ans dans les colonies ou protectorats. 

Il existe au total 51 agrafes officielles. Celle de l’Extrême-Orient a été créée par le décret du 5 août 1946 afin de récompenser ceux qui avaient combattus soit les Japonais entre le 9 mars et 18 septembre 1945, soit les « rebelles » à partir du 23 septembre 1945. Cela concerne donc les opérations en Indochine. 

Prix Brocante Particules d’Hier :    185€ le lot. 

Le site web de Brocante Particules d’hier est un site « carte de visite ». Brocante Particules d’hier ne procède à aucune expédition. Seules les remises en mains propres sont la règle, après examen, acceptation et payement de l’objet choisi par le client (voir conditions générales de ventes).